mercredi 6 février 2019

M. Fraize


"Moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache !" (Raymond Devos)

Clin d'oeil à Mr Fraize, personnage extraordinaire (sens premier) à  l'humour absurde, décalé, agaçant, perturbant et forcément clivant.
J'aime.



Il s'exprime lentement, bafouille, bégaye, cherche ses mots, semble complètement perdu...

- Bonjour...

Long, très long silence accompagné de mimiques, de grimaces, de regards circulaires, de bras croisés, de mains sur le menton puis petits rires de plus en plus longs et soutenus..
Effet de contagion, le public , un moment gêné et perplexe, se met également à rire

- Vous riez...parce que... parce que vous avez déjà vu mon spectacle, c'est ça ?
Sourire puis mutisme du "showman" et du public
.....
- Vous êtes un bon public, respectueux de l'artiste, le laissant s'exprimer....c'est bien...
.....
- Au départ, je voulais faire du mime mais mon ami Lucien  -oui, j'ai un ami- m'a dit "ah ben non, ce serait vraiment dommage ! avec tout ce que tu as à dire"
.....
- Mais je pense qu'il exagère un peu..., c'est normal, c'est un ami...
.....
-  Et puis mon médecin m'a vivement encouragé également, "c'est une bonne thérapie, si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour moi" m'a-t-il dit d'un air las
.....
- Mon plus gros problème c'est la mémoire, j'ai beaucoup beaucoup de mal à retenir un texte.
Pas que les textes, d'ailleurs. Je n'arrive pas, non plus,  à retenir mes petites amies...
....
- Alors je me suis dit  que faire de l'impro, ce serait chouette.
.....
- Si si j'improvise là... je vois bien  que certains d'entre vous sont stupéfaits et ont un peu de mal à me croire mais je vous jure que c'est vrai, je n'ai rien préparé...
.....
- Mais cela n'a pas toujours été aussi facile, hein !
....
- Je mets en garde les plus jeunes d'entre vous  qui seraient tentés de se lancer dans l'impro, comme ça, du jour au lendemain, sans préparation, sans expérience.
je ne veux pas d'ennui.... (mes organisateurs, eux aussi, ils me disent toujours "on ne veut pas d'ennui dans nos spectacles")
.....
- Je sais ce que vous vous dites, "heureusement que c'est gratuit !".... les organisateurs pensent "Heureusement qu'il se produit bénévolement !" et moi aussi, à vrai dire, je pense "heureusement que je ne suis pas payé !"...
...
- A un moment, j'avais demandé à recevoir un sandwich en fin de représentation, un peu comme après un don de sang...
.....
- Mais on m'a répondu "tu nous fatigues,  tu les fatigues, ce sont ceux qui t'écoutent qu'il faudrait requinquer"
.....
- Mais personne ne m'écoute ! leur ai-je répondu.. c'est vrai , quoi !
..... il regarde sa montre
-  4 minutes déjà... il faut que je fasse attention,  on m'a dit "pas plus de cinq minutes par artiste , il faut que les gags s'enchainent  sans laisser de répit au public"
....
- Y'en a plus pour longtemps...
....
- N'hésitez pas à parler de mon spectacle autour de vous, hein... il doit bien y avoir quelqu'un que vous n'aimez pas beaucoup... et de laisser un petit commentaire sur mon livre d'or
....
- Attendez, j'en ai noté quelques uns  "Un spectacle qui me parle..." "Je suis bouche bée..."  "Impossible à raconter, il faut le voir pour le croire..."  "Inouï, au sens premier..." "Je voulais crier bis ! mais mon voisin m'en a empêché" "J'ai adoré la fin..."  "Merci pour ce court moment..."




13 commentaires :

  1. Le « non-sense » à la Mister Bean... J'adore !
    Merci pour ce moment. J'aimais beaucoup cette émission, dommage qu'elle n'existe plus...
    Bisous Rom
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu ! Un Mister Bean en slow motion :-)
      Sa page Wikipedia nous apprend qu'il a quitté l'émission après son 10ème passage (interrompu par le jury qui lui demande de plus travailler !?) Catherine Barma est visiblement insensible à ce genre d'humour.
      Bonne soirée, bises

      Supprimer
  2. Il y aurait-t-il pas un peu de Pascalou, là dedans :) Drôle et touchant en tout cas et doublement audacieux.... il y a de l'art (dans ton écriture notamment) mais on connaîtra sans doute jamais la part du bluff :)
    Bonne soirée Rom. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peu importe de savoir ce qui est sincère ou ce qui est joué, non ?
      Bonne soirée, Julie et bises idem.

      Supprimer
  3. Je suis en train de regarder d'autres vidéos, du coup, car je ne me rappelais pas de lui. Il a 44 ans maintenant, dit-il, on lui donne 20 ans de moins, sans doute à force de jouer des ados de 12, 14 ans (c'est lui qui le dit). C'est fort tout de même, faire rire avec presque pas de mots, des mimiques, des silences. J'aime aussi ! :-)
    Bonne soirée, Rom.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne le connaissais pas avant de tomber par hasard sur une de ses vidéos dans le train ce matin.
    20 ans de moins ? On tombe presque sur l'année de ses débuts en pro, en 2000. Un Peter Pan du spectacle ? :-)
    Bonne soirée, Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce matin dans le train ???
      Tu écris à vitesse TGV... chapeau bas Rom !
      bonne journée.

      Supprimer
    2. @julie, oui vite écrit mais cela se voit tout de même :-)
      Bonne fin de journée.

      Supprimer
  5. Je n'y arriverai pas avec cette phrase !!! Je recommence ! :-)

    A propos de Peter Pan, il y a des gens qui ne perdent jamais leur âme d'enfant, ils ont beau prendre de l'âge, quand tu les regardes, tu vois l'enfant qui est en eux. Je pense notamment à Francis Perrin, il a 71 ans, mais je ne le vois pas comme un homme "plus tout jeune", je vois en lui, dans ses yeux, l'enfant qui est toujours en lui, l'enfant farceur, joyeux. :-)
    Belle journée à toi, Rom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Françoise.
      Il a pourtant eu droit, comme beaucoup d'autres, à sa dose de malheur :-(
      Bonne fin de journée.

      Supprimer
    2. Les personnes qui ont eu leur dose de malheur sont peut-être les plus aptes à apprécier le fait d'être en vie et à jouir de celle-ci. N'as-tu pas remarqué comme elles ont bien souvent le sourire et comme elles sont positives ?
      Belle semaine à toi, Rom.

      Supprimer
  6. "Moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache !" :D
    Bonne semaine, Rom. Bisous.

    RépondreSupprimer